Entreprise en Vie

L'entrepreneuriat responsable et solidaire


Le citoyen des Droits de l’homme doit muter vers le citoyen des Devoirs de l’Homme !

Le citoyen des Droits de l’homme doit muter vers le citoyen des Devoirs de l’Homme !

Florence Lacave - Directrice de RP-Entrepreneurs, Créatrice d’Entreprise en Vie

Modifiez votre vision du monde économique : adoptez une attitude entrepreneuriale responsable , donnez du sens à vos actions et partagez avec vos partenaires des valeurs communes.

L’Entrepreneuriat Responsable et Solidaire (ERS) est une dynamique "référent universel" qui permet de bâtir les bases d’une économie de valeur, de respect et de partage accessible au plus grand nombre. Une économie où la pratique "métier" est en totale complémentarité avec les objectifs de l’offre et de son marché ; l’offre ou la marque doit se construire sur un système de valeurs. Elle doit démontrer sa capacité à se rendre utile et solidaire à l’égard de son client qui lui même doit se rendre utile et solidaire à l’égard de ses propres clients et partenaires. Tout un environnement où se mêlent de nombreuses cultures, de nombreuses pratiques, de nombreuses énergies intégrées dans des territoires aussi uniques et complexes les uns que les autres. L’homme est bien au cœur de cet écosystème. Et pour protéger l’homme, la France a créé les droits de l’homme ! Mais, à l’heure où l’homme a perdu tous ses repères dans des systèmes économiques parfois pervers, il faut peut-être commencer à penser aux devoirs de l’homme, le devoir d’humaniser nos systèmes d’organisation sociétale ! En surprotégeant l’homme avec des droits, nous créons ainsi une société qui n’a plus de raison d’entreprendre car le risque est bien trop lourd pour une personne normalement constituée. L’entrepreneur n’est pas un héros inaccessible, c’est avant tout une personne qui a su convaincre tout un environnement de le suivre dans son aventure. Il a su transmettre son envie d’avancer et d’autres l’ont suivi. Ensemble, ils ont bâtit une dynamique collaborative et participative. Pour qu’une nation entrepreneuriale s’éduque bien et pour qu’elle transmette aux jeunes générations, il faut qu’elle applique avant tout les Devoirs de l’Homme dans l’entreprise, à savoir, le devoir d’évoluer et de partager avec l’autre. Le citoyen "des droits de l’homme" doit muter vers le citoyen des Devoirs de l’Homme ! C’est ainsi qu’il fera grandir les nations et leur capacité à s’entendre entre elles face à la fracture sociétale qui a déjà remplacé la fracture sociale. L’entrepreneuriat responsable et solidaire est déjà une partie de la solution.


Haut de la page

partenaire
logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
logo logo
logo logo
logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
logo
logo logo logo