Entreprise en Vie

L'entrepreneuriat responsable et solidaire


Réalités et mutations du secteur aéronautique : le positionnement d’ALTEN

Réalités et mutations du secteur aéronautique : le positionnement d’ALTEN

ALTEN

Le secteur aéronautique a engagé ces dernières années de profondes mutations pour financer les grands programmes de R&D. À l’instar des mouvements opérés dans l’automobile quelques années plus tôt, les avionneurs (Airbus, Eurocopter, Dassault Aviation...) ont transféré à un nombre limité d’industriels de rang I des responsabilités accrues dans la conception et la fabrication d’équipements ou d’ensembles complets, dans une démarche de risk-sharing.

Ils ont ainsi donné naissance à de puissants équipementiers maîtrisant leur propre R&D sur des systèmes avioniques ou des éléments d’aérostructure complets, positionnés en sous-traitance globale (STG) et pilotant eux-mêmes des fournisseurs de rang 2.

Dans le même temps, le rôle des avionneurs s’est recentré sur la définition de l’architecture générale de l’avion et des spécifications systèmes, de l’intégration des équipements, ainsi que sur la mise en place d’une chaîne industrielle performante et fiable dans l’ensemble de la filière, dans un concept d’« entreprise étendue ». Ces mutations ont évidemment eu un fort impact sur le positionnement des sociétés d’ingénierie et de conseil en technologies (ICT) intervenant dans le secteur aéronautique. À titre d’exemple, EADS ne s’appuie plus que sur un nombre limité de partenaires de rang A, dont ALTEN, pour ses services d’ingénierie dans le monde. D’une manière générale, les grandes sociétés d’ICT généralistes de rang I se sont positionnées sur des projets complets clé en mains, afin de répondre aux demandes d’engagement et de productivité des clients et de les accompagner sur leurs projets transnationaux.

Les évolutions technologiques et les axes de recherche

L’évolution technologique des avions est notamment dictée par les contraintes énergétiques et environnementales, avec un objectif de réduction de 50% des émissions de C02 et de 80% des émissions d’oxyde d’azote et autres gaz à effet de serre d’ici 2020. Les principaux axes dl recherche sont l’allégement des matériaux, l’avion « tout électrique », l’optimisation de la gestion de l’énergie à bord. Les liaisons de données, autre enjeu fort des années à venir, permettront un gain de temps dans les opérations de maintenance au sol, ainsi que, au niveau du cockpit, une plus grande performance dans l’information et l’aide à la décision accessibles au pilote.

Le secteur aéronautique au sein d’ALTEN

Les secteurs de l’Aéronautique, du Spatial et de la Défense représentent 20% de l’activité du groupe, soit une capacité totale de plus de 2200 ingénieurs Notre groupe accompagne les grands donneurs d’ordre du secteur (constructeurs, équipementiers, systémiers) dans les domaines de l ’aérostructure, des systèmes embarqués, de l’installation et de l’industrialisation. ALTEN a répondu aux demandes d’engagement et de productivité des clients par la mise en place de centres de services dédiés à des segments métiers, et en délivrant des projets nationaux et transnationaux avec la même qualité de service. Le Groupe s’est par ailleurs engagé dans une démarche CMMI qui lui permet aujourd’hui d’être la première société française certifiée CMMI Services niveau 2, et l’une des premières sociétés certifiées à la fois Services et Développement dans le monde.

Présent dans 12 pays, ALTEN est leader européen de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies.


Haut de la page

partenaire
logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
logo logo
logo logo
logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
logo
logo logo logo